AR4VET

Type de document: Exemple de bonne pratique

Pays d’origine: Slovénie

Organisme émetteur/Auteurs: Šolski center Kranj, Projet Erasmus +-Réalité augmentée pour l’enseignement professionnel (AR4VET)

CT: VR FOCUS: L’éducation formelle, L’éducation non formelle

Description

Dans le cadre du projet, ils utilisent cette approche : “la didactique d’abord, la technologie ensuite”. Cela ouvre de nombreuses possibilités dans la salle de classe et la formation pratique pour appliquer la réalité augmentée afin de valoriser les contenus d’apprentissage et la réalisation des objectifs d’apprentissage. Le cadre permettant d’utiliser correctement la réalité augmentée dans l’éducation consiste à mettre en place une leçon ou un programme de formation, dans lequel les participants partagent leurs conclusions et leurs expériences autour de la réalité augmentée dans la salle de classe. Pour partager leurs résultats et leurs expériences, ils ont créé un site web : https://ar4vet.com/Sur ce site, ils ont présenté des modules d’apprentissage, y compris de courts et quiz pour vérifier si le contenu a été compris. Le projet AR4VET a permis de mieux comprendre comment la RA peut être mise en œuvre dans l’enseignement et la formation professionnels dans les différents pays. L’expérience a été très instructive pour tout le monde et a permis de créer une orientation pour les enseignants et les formateurs qui souhaitent travailler avec la réalité augmentée. En ce qui concerne la valeur ajoutée, il est prouvé que la RA est une extension de l’arsenal didactique dont disposent les enseignants.

Au début du projet, la réalité augmentée était une nouvelle technologie. La plus connue était les Google Glass, qui ont été abandonné lors de leur développement. Avec l’introduction de l’HoloLens de Microsoft, l’intérêt pour cette technologie s’est accru. Le HoloLens est un verre de réalité augmentée (RA) et de réalité mixte (RM). Alors que la RA complète l’environnement en temps réel avec des objets virtuels, la RM va plus loin et vous permet d’interagir avec l’objet virtuel. Imaginez que vous ayez construit une machine en 3D et que vous puissiez la placer virtuellement sur une table réelle, la manipuler et la modifier en temps réel. C’est ce qu’on appelle la réalité mixte. Ils constatent que les attentes élevées à l’égard de la réalité augmentée ont été affaiblies, mais ils estiment que l’utilisation à grande échelle de la réalité augmentée devrait s’améliorer dans les 5 ans. La réalité mixte suivra la voie de la réalité augmentée.

Éléments d’innovation :

La possibilité de permettre aux étudiants de vivre une situation (professionnelle) réelle en classe semble être un argument important en faveur de l’utilisation de la RA en classe. Il semble désormais possible d’effectuer diverses simulations d’erreurs dans une situation relativement peu coûteuse et sûre dans la salle de classe. Il s’est avéré que l’effet d’apprentissage, grâce à l’expérience, conduit à un meilleur résultat d’apprentissage et à un meilleur transfert de connaissances. La valeur ajoutée du déploiement de la RA dans l’enseignement professionnel réside également dans le fait que la RA entre progressivement dans le domaine professionnel pour lequel nous nous formons. Cela inclut l’enseignement à distance et la conception de divers produits.

Groupes cibles

  • Les étudiants